Project Shift

Nous vivons dans une ère numérique où la cyberviolence* dépasse les espaces, des écoles aux couloirs d’un campus, des lieux de travail à l’espace intime de chez soi.

Grâce à Projet déclic, un projet de 30 mois financé par Condition féminine Canada, YWCA Canada et ses partenaires travaillent pour créer un monde numérique plus sécuritaire pour les filles et les jeunes femmes.

Avec le soutient Gentium Consulting, YWCA Canada a effectué une Évaluation nationale des besoins basée sur le genre. Les consultations on vu la participation de filles et de jeunes femmes, des experts en la matière de la justice, la police, et du secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC), ainsi que des éducateurs, des parents, et des intervenants de partout au pays qui ont identifier des lacunes, des défis et des pratiques prometteuses et stratégies mettre fin à cyberviolence. Cliquez ici pour accéder au Résumé du rapport d’évaluation des besoins. .

Pour favoriser l’éducation et un dialogue continu, YWCA Canada et ses partenaires organisent des activités pour le partage des connaissances à travers le pays pour partager les résultats de l'évaluation des besoins et à mobiliser un soutien pour les recommandations.

En collaboration avec les jeunes femmes, les partenaires du projet et les conseillers, YWCA Canada a identifié des stratégies qui répondent aux recommandations provenant de l'évaluation des besoins qui s’adressent aux établissements scolaires, le secteur des TIC, les parents, les enseignants et d'autres adultes. Ces stratégies qui mettent l’accent sur la création d’un changement systémique seront testées et évaluées. Cela comprend l'encouragement du secteur des TIC à intégrer une perspective axée sur le genre, de développer une meilleure compréhension de la discrimination sexuelle et de harcèlement dans leur travail, et de créer un changement dans la façon dont les adultes répondent aux filles et aux jeunes femmes quand elles rapportent un incident de cyberviolence.

Si vous êtes intéressé(e) à apprendre davantage sur ce projet ou si vous souhaitez devenir un partenaire ou à participer au Groupe de travail consultatif du secteur TIC veuillez contacter Raine Liliefeldt .

Projet déclic défini la cyberviolence comme tout comportement en ligne qui agressent, ou conduit à l'agression physique, psychologique ou émotionnelle que ça soit criminelle ou non criminelle. Elle peut être perpétrée, ou vécue par un individu ou un groupe, et peut se produire à travers un large éventail de technologies de communication, y compris en ligne, via les téléphones intelligents, les jeux en ligne, etc.

Bien que la plupart de la cyberviolence ait lieu en ligne, nous reconnaissons que cela affecte les gens hors ligne et a des implications dans la vie des gens. Quelques exemples de cyberviolence comprennent, mais ne sont pas limités à: le harcèlement en ligne, les menaces, l’intimidation, le chantage, le sexting non sollicité, le harcèlement criminel, les discours de haine, le leurre, et la distribution non consensuelle des images.

YWCA Canada tient à souligner la contribution du Conseil consultatif des jeunes femmes, composé de jeunes femmes à travers le pays, pour leur temps et leur impressions dans les activités du projet. Grâce à leur participation, ainsi que la collaboration les partenaires et les conseillers énumérés ci-dessous, Projet déclic va de l’avant à créer un changement systémique.

Un guide pour adultes de confiance

Des conseils pratiques et des outils pour aider les filles et les jeunes femmes à naviguer en ligne — Une ressource didactique numérique consacrée aux femmes et destinée à aider les adultes à soutenir les filles et les jeunes femmes victimes de cyberviolence en adoptant une approche bienveillante dénuée de jugement. Télécharger le fichier PDF  | Voir en ligne 

Logos